Le temps de tous les espoirs

Dernière mise à jour : 6 avr.

Tiger fait un retour au jeu cette semaine au Augusta National. Les chauds rayons du soleil pulvérisent ton banc de neige et la rumeur des clubs de golf ouvrant leurs portes éveillent en toi tous les espoirs. Cette saison sera la tienne! Pointages records, gains de distance fabuleux et pourquoi pas mettre la main sur le trophée (champion du club, vainqueur du tournoi annuel du bureau ou joueur le plus gentilhomme de la ligue des weekend warriors) que tu convoites depuis toujours.


Après avoir regardé Golf Channel en hypocrite toute la semaine «entre deux meetings», tu enfiles ton plus beau polo et te diriges gonflé à bloc (autant que ton chest de monsieur dans ton polo rendu trop petit après 2 ans de pandémie) vers le driving range de bord d'autoroute le plus près. Tu ne prends pas de chance et te procure le plus gros format de panier de balles... et ce 2 fois. Pas de temps à perdre, tu as hiberné six mois, il faut dérouiller ce beau body légèrement overweight. Après quelques salutations polies du regard à l'endroit de gars qui débandent solide en réalisant que leurs bombes de 250 verges larguées tout l'hiver au simulateur se sont transformées en pull slices rasant à la fois le restant de banc de neige brun, l'autoroute et le sol avant s'éteindre faiblement entre les deux plywoods indiquant 150 et 200 verges, tu sévis. Après 200 élans full speed tu bats retraite. Le chest dégonflé, mais dégoulinant de sueur, tu replaces penaud dans ton coffre de char ton driver neuf dont tu as modifié quelque peu l’apparence en raison des 18 pop shanks que tu lui as fait subir.



Tu commences ta saison 2022 aussi shaky que la bourse de Moscou et autant meurtri que la face de Chris Rock. Eh bien, tu n’es pas le seul dans ta gang. Voici quelques trucs afin de bâtir ton plan de réussite de ta saison 2022.



1- Dresse un portrait de la situation (ou un constat des dommages… c’est selon…)

Sois honnête et dresse un portrait réel de ta game. Quels sont tes forces et tes points faibles? Surtout, où perds-tu le plus de coups durant une partie. Laisse ton ego au même endroit que de ton driver bossé! On veut des faits, net, frette, sec.


2- Aie des attentes réalistes

Tu me connais, c'est un de mes chevaux de bataille et selon moi une des clés à la réussite au golf. Entretenir des attentes irréalistes est la manière la plus simple d'entretenir ta frustration et ta déception. Tu veux un point de comparaison (ou un reality check) ? Regarde les stats des meilleurs au monde. Si tes attentes sont au-delà des stats de ce que ces athlètes ayant gagné à la loterie de la génétique et du talent, et bien on se réajuste. Fais des visites occasionnelles dans la section stat du site du PGA Tour. Tu y verras assurément plus clair.


3- Priorise

Quelles sont les éléments qui sont pour toi prioritaires d’améliorer? Combien de temps comptes-tu investir? Quel budget t’accordes-tu?


4- Arrête de rêver et planifie

Tout le monde rêve, mais peu de gens planifient (on dirait une citation d'un gourou de la croissance personnelle)!


Alex, je veux m’améliorer.
Écoute, je veux être plus constant.
Cette année je veux casser le 80.

Nice! On fait ça comment? Avec ton horaire et ton budget en tête, place concrètement dans ton horaire des moments où tu vas travailler les éléments visés (tu aussi peux demander de l’aide à un coach à qui tu as confiance). Pour aller plus en détail, va lire ce blog publié il y a belle lurette.


5- Stick to the process and enjoy!

C’est comme un budget. C’est bien de le coucher sur papier, mais la chose la plus importante est de le suivre. Ça demande un heureux mélange de discipline et de plaisir dans le processus (et qui parfois s’apparente à du masochisme). Garde en tête pourquoi tu le fais, pourquoi tu aimes jouer au golf.


Sur ce, excellent Masters à tous!

Et surtout, excellente planification de ta saison 2022!


En passant, abonne-toi à mes différents média sociaux pour avoir accès à du contenu de qualité quotidiennement 👇



84 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout