Parce qu'on est en 2022!

Dernière mise à jour : 19 févr.

Nouvelle ère : apprendre mieux

Depuis une décennie, la technologie utilisée en recherche et en enseignement du golf a bouleversé la manière dont l’élan de golf est analysé ET enseigné.


Il n’y a pas si longtemps, on enseignait que la direction initiale de la balle était causée par le tracé de la tête du bâton (club path) et que la courbe était engendrée par l’alignement de la face de bâton à l ‘impact. Les premiers radars doppler (Trackman, Flightscope) ont complètement démenti ces «vérités» et a même prouvé le contraire. Imaginez si la prémisse de base de ce qui était enseigné s’avérait faux? Comment pouvait-on bien apprendre à s’élancer? Cet exemple n’est qu’un parmi plusieurs mythes déboulonnés dans les dernières années.


Revisiter le vocabulaire utilisé



Le fameux transfert de poids

Ce terme qui est source de confusion et est de surcroît plutôt inexact. Durant le swing de golf, le centre de gravité du corps (center of mass) se déplace quelque peu. Cependant, la pression exercée au sol, de son côté, fluctue beaucoup. Un bon coach de golf se doit de comprendre cette différence pour bien l'enseigner.


Casser les poignets

J’ai fait le tour de la question dans ce blog. En bref, anatomiquement, le poignet peut se déplacer en 3D et chacune des dimensions a un impact sur la face du bâton et la position du bâton dans l’espace. Un mythe déboulonné par l’utilisation du 3D : la plupart des joueurs d’élite, non seulement ne diminuent pas l’angle entre le bras avant et la tige durant le downswing, ce dernier augmente graduellement jusqu’à l’impact. Le fameux graal du LAG tant publicisé et mis de l’avant par tant d’instructeurs est donc une mauvaise piste à suivre.


Les bras eux?

Autre pièce du puzzle trop longtemps ignorée; comment les bras et les avant-bras sont positionnées a un impact majeur sur l’élan effectué. Savais-tu que Dustin Johnson et Tiger Woods orientent leur bras gauche en directions opposées durant leurs élans respectifs? Les orientations sous-jacentes du corps sont en fait construites pour soutenir les actions différentes de leur poignets (wrist patterns). Le mélange de composants structurels peut produire des résultats désastreux. Un coach à jour dans ses connaissances évitera ces écueils qui peuvent détruire ton swing.



Technologie utilisée


Avec l’arrivée du 3D, l’accès à ce qui se passe réellement dans ton swing est maintenant possible. Avec la technologie SportsBox AI dont je fus l’un des premiers utilisateurs au monde et dont je possède une expertise, une simple vidéo peut être convertie en avatar 3D et en données biomécaniques complètes en quelques secondes. C’est un outil, jumelé aux connaissances acquises durant les centaines d’heures de formation suivies et la quinzaine d’années d’expérience acquise, qui me permet de t’aider à apprendre mieux et beaucoup plus rapidement. Lorsque le diagnostic est clair, le remède est beaucoup plus facile à identifier. Qui plus est, tout ça est possible à distance. Peu importe où tu es sur la planète, tu as accès à ton coach et celui-ci a accès à tout le data dont il a besoin pour te faire progresser le plus rapidement possible. How cool is that!





284 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout